About Odlo

70 ANS D'INNOVATION

Créé en 1946 à Oslo, Odlo a incarné l’esprit de son fondateur, Odd Roar Lofterød Senior, jusqu’en 1979. Non conformiste et créatif, celui-ci s’engageait sur des chemins auxquels personne d’autre n’aurait pensé. « Toujours s’assurer d’avoir une longueur d’avance » était sa devise.

Le Norvégien né en 1915 faisait déjà preuve d’un esprit inventif lors de la difficile période de guerre et de chômage qui a marqué le début du 20e siècle. Au lieu d’attendre de trouver un travail, comme les autres, il passa l’annonce suivante : « Travailleur pour 100 couronnes ». Il obtint peu après un poste dans une usine de fabrication de machines pour l’industrie de l’habillement, pour 60 couronnes par mois. Le savoir-faire technique acquis en matière de tricoteuse l’aida lorsqu’il créa la société Odlo Fabrikker A/S avec, dans un premier temps, des machines à coudre et tricoteuses de son ancien employeur. Avisé, il protégea également sa marque au niveau international, cette même année.

Odd Roar Lofterød ne se trouvait jamais à court d’idées mais plutôt de matières premières, celles-ci étant à l’époque difficiles à obtenir. Il commença par confectionner des sous-vêtements féminins en 1947 et rapidement, il fut à nouveau inspiré. Son fils, Odd Roar Junior faisait partie de la sélection norvégienne de jeunes patineurs de vitesse. Voulant éviter que celui-ci ait froid pendant ses entraînements, Odd Roar Senior mit au point un pantalon en fibres Helanca. Lorsque son fils porta ce vêtement à l’entraînement, ce ne sont pas seulement les jeunes patineurs qui furent impressionnés mais également des sportifs de haut niveau : tous voulurent un pantalon en fibres Helanca !

À partir de ces fibres synthétiques, Lofterød conçut en 1963 une combinaison technique chaude et élastique pour les skieurs de fond et les patineurs de vitesse. Dès 1964, l’équipe olympique norvégienne la portait pour les Jeux olympiques d’hiver à Innsbruck, tandis qu’à ceux de Sapporo, en 1972, ce sont 22 équipes nationales qui prirent le départ de la compétition avec des tenues Odlo. L’année suivante, en 1973, Odlo lança sur le marché le premier sous-vêtement de sport entièrement synthétique, Odlo Termic. Là aussi, ce sont les patineurs de vitesse qui en sont à l’origine : comme les sous-vêtements en coton s’étaient avérés inadaptés, ils ne portaient qu’un slip sous la combinaison en fibres d’Helanca, même à moins 20 °C.


Odd Roar Junior reprit l’entreprise en 1979 et en transféra le siège social de la Norvège à la Suisse en 1986. En 1987, il lança avec ses partenaires le concept révolutionnaire Athletic Clothing System, qui posera les bases du principe des trois épaisseurs. La première, constituée par les sous-vêtements, assure un transfert de l’humidité optimal. La deuxième régule la température, tandis que la troisième protège à la fois du vent et des intempéries.

Odlo lança ses collections Running et Outdoor en 1994. Durant toutes ces années, la marque est restée fidèle au principe consistant à « partir de la peau » pour le développement de ses produits. Chaque gamme est en effet conçue de l’intérieur vers l’extérieur, car ce n’est que lorsqu’un sportif éprouve une sensation de bien-être au niveau de la peau qu’il peut apprécier pleinement son activité et réaliser des performances optimales.

En ce qui concerne les matériaux, Odlo réalisa une véritable percée en 2002, en développant la fibre Effect by Odlo et en lançant les premiers sous-vêtements comportant des ions d’argent inhibiteurs d’odeurs sur le marché. Il ne suffira que de deux ans pour que la totalité des sous-vêtements de la marque soit dotée de cette nouvelle fibre.

En 2003, Odlo s’offrit un nouveau visage, avec un nouveau logo, un positionnement plus clair, ainsi qu’une nouvelle philosophie : « Passion for sports ». Cette nouvelle présentation plut beaucoup aux commerçants et aux consommateurs finaux, ce qui se traduisit dans les années suivantes par une augmentation à deux chiffres du chiffre d’affaires.

Décelant de manière précoce une nouvelle tendance, Odlo lança une collection Nordic Walking en 2004, se positionnant d’emblée en tant que leader sur le segment de la marche nordique. Offrant un climat corporel optimal en été grâce à sa technologie de tricotage double, le T-shirt hautement technique et universel Just One arriva l’année suivante.

Les investissements de l’entreprise dans la recherche et développement portaient également leurs fruits. En 2006, Odlo franchit une étape importante avec Cubic, ce tricotage extrêmement léger et à la structure cubique en trois dimensions, qui assure un climat corporel optimal. Utilisé dans les sous-vêtements, il a reçu de nombreux prix.


En 2007, les compétences et l’expérience d’Odlo furent mises à profit dans la nouvelle collection Kids : pour la première fois, la marque décline le principe des trois épaisseurs pour les enfants. L’entreprise grandit et multiplia ses surfaces de vente cette année-là, en ouvrant 6 nouveaux Odlo Stores en Europe et plus de 100 « shop in shop » proposant un large choix de vêtements de sport de la marque.

Afin de perfectionner ses sous-vêtements sans coutures lancés dès 2003, Odlo présenta en 2008 la gamme technique et moulante Evolution Light, ainsi que sa nouvelle génération de soutiens-gorge de sport, deux innovations élaborées par le fabricant suisse de vêtements de sport.

En 2010, Odlo remporta deux prix reconnus au niveau mondial pour la tenue de course sans coutures du biathlète norvégien Ole Einar Bjørndalen. D’une part le red dot design award, qui récompense une conception hors pair, d’autre part le Plus X Award, qui salue l’innovation et les propriétés techniques du vêtement. Aux Jeux olympiques de Vancouver, Odlo faisait partie des marques les plus portées par les athlètes internationaux en ski nordique.

S’adressant aux amateurs de VTT et de vélo sur route, Odlo lança sa nouvelle collection Bike à l’été 2011. La marque propose désormais des vêtements techniques de sport qui répondent aux besoins des sportifs, quel que soit leur niveau, tout au long de l’année. Le concept unique de sous-vêtements d’Odlo se base quant à lui sur le système de contrôle de la température, offrant ainsi à chaque sportif un sous-vêtement adapté à toutes les températures et toutes les intensités d’activité.

Avec l’Evolution Greentec, Odlo créa durant l’hiver 12/13 le premier sous-vêtement sans coutures du marché qui soit totalement recyclé et recyclable. Odlo a ainsi développé un sous-vêtement durable qui répond aux exigences techniques les plus élevées. Le fil vert présent dans cette collection symbolise une durabilité et une compatibilité environnementale exceptionnelles. Avant même son arrivée sur le marché, ce sous-vêtement recevait déjà de nombreuses récompenses.

Avec le Muscle Force, Odlo présenta une innovation supplémentaire pour l’hiver 13/14. Ce sous-vêtement conçu pour le ski alpin offre un maintien ciblé des muscles, de manière à réduire les vibrations et à en retarder la fatigue.


Odlo rafraîchit son identité et sa charte graphiques au cours de l’année 2013. De nouveaux symboles, de nouveaux graphismes, ainsi qu’un nouveau langage de conception confèrent à la marque et à ses produits un style plus moderne et tendance.

À partir de l’hiver 14/15, Odlo élargit sa gamme avec les collections Highline et Odlo Zeromiles. Les produits Highline s’adressent aux amateurs de randonnées à ski et de ski alpin, mais se portent également avant et après le sport. Odlo Zeromiles est quant à elle une collection premium tendance qui s’inspire des racines norvégiennes de la marque, relevées par une qualité suisse.

Le concept de Greentec a été repris avec l’arrivée des sous-vêtements Evolution Blackcomb à l’hiver 2015, pour devenir une partie intégrante de la nouvelle collection Blackcomb. Tendance, technique et durable, celle-ci a obtenu le prestigieux ISPO Gold Award à Munich en janvier 2015. Après plus de 70 ans, Odlo démontre que l’innovation constitue toujours l’une des forces de l’entreprise.