Le système des 3 couches

Le système des 3 couches

Un sous-vêtement technique à même la peau qui évacue l’humidité. Un pull ou gilet pour la chaleur. Une veste pour compléter le tout.

Chez ODLO, le système des trois couches porte le nom de Advanced Microclimate Management. Il te permet de te lancer corps et âme dans tes aventures, quelle que soit la météo, avec un équipement technique et respirant. Chaque pièce joue un rôle particulier : la première couche régule l’humidité, la deuxième conserve la chaleur corporelle et la troisième protège du vent et de la pluie. La superposition des 3 crée le microclimat parfait pour ton corps pour un maximum de performance quel que soit ton sport, des pistes enneigées aux trails en montagne.

FAQ – Système des 3 couches

Première couche
La première couche, aussi appelée « sous-vêtement technique », est conçue pour être portée à même la peau. Elle évacue l’humidité afin de garder ton corps au chaud et au sec plus longtemps. Les mélanges de fibres naturelles et synthétiques sont idéals pour les premières couches, car ils sont respirants et permettent de réguler la température et l’humidité. Toutefois, les pièces en laine mérinos sont également réputées pour leur chaleur et leur contrôle des odeurs.
Couche intermédiaire
La deuxième couche, ou couche intermédiaire, est destinée à assurer une bonne isolation et à sécher rapidement pour te garder au chaud, quelles que soient ton activité et la météo. Nous te recommandons d’opter pour des fibres synthétiques pour rester au chaud, même en cas d’humidité, car elles sèchent rapidement. Cette couche offre un autre avantage : elle évacue l’humidité de la première couche vers la troisième couche, aussi appelée veste de protection. C’est pour cette raison qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser des matières imperméables ou coupe-vent en couche intermédiaire. Le plus judicieux est de choisir des vêtements en laine ou en micro-polaire.
Couche extérieure
Les vestes d’hiver, les coupe-vents et les doudounes sont des couches extérieures idéales qui te protégeront des intempéries. En route pour affronter la neige et le froid glacial de l’hiver ? Mise sur une pièce isolante. En cas de conditions moins extrêmes, une softshell suffira. Si la pluie n’est pas un frein pour toi, ta couche extérieure doit être dotée d’une membrane imperméable et respirante. Comme pour les deux autres couches, il est indispensable de choisir une pièce répondant à tous tes besoins, en fonction de ton activité et des conditions météo.

L’atout principal de la superposition, c’est sa polyvalence. Associer les bonnes couches permet d’adapter ta tenue à ton sport et aux conditions météo tout en restant flexible. Voici quelques exemples :

  • Températures glaciales et temps sec : tourne-toi vers une couche de protection offrant une bonne isolation, mais pas nécessairement imperméable ni déperlante.
  • Conditions humides : opte pour une couche extérieure qui fait barrière à la pluie et au vent.
  • Températures élevées en automne et au printemps : choisis une première couche respirante, une couche extérieure déperlante, isolante et coupe-vent et fais l’impasse sur la couche intermédiaire.

La superposition des couches est indispensable pour les adeptes d’activités en plein air, en particulier pour le ski, le snowboard et les autres sports d’hiver. Si tu adores dévaler les pistes à toute vitesse et donner tout ce que tu as, ta première couche se doit d’être respirante et de sécher rapidement afin que tu ne souffres pas du froid lors de la remontée mécanique. Le mieux dans ce cas-là, c’est de choisir un haut à manches longues et un collant long. Bien que les fibres synthétiques soient généralement un bon choix, nous te recommandons la gamme Performance Wool pour le ski. Avec son mélange de laine mérinos et de fibres synthétiques, cette ligne combine les atouts des deux matières.

Pour conserver ta chaleur corporelle, ajoute une couche intermédiaire comme une polaire ou une veste semi-isolante par-dessus ta première couche. Si ta veste d’hiver dispose d’une doublure épaisse en duvet ou autres matières chaudes, tu peux adapter ta couche intermédiaire.

Le savais-tu ? Les vêtements de ski pour femme sont non seulement taillés différemment que les vêtements de ski pour homme, mais ils offrent également une meilleure isolation, car les femmes ont tendance à ressentir davantage le froid.

Pour les sports d’hiver, choisis une veste d’hiver coupe-vent comme couche extérieure afin de te protéger des rafales à tout moment, pas seulement quand tu descends les pistes. Si tu préfères sortir quand le temps est au beau fixe, tu peux partir sur une veste dotée d’une enduction déperlante permanente. Si les intempéries ne t’arrêtent pas sur les pistes et que tu aimes la poudreuse, le tissu doit être imperméable. Adepte du ski de randonnée ? Range ta veste de ski dans ton sac à dos lors de la montée et enfile-la pour la descente.

60 à 70% de notre chaleur corporelle s’échappe par les extrémités, dont plus de la moitié par la tête. Il faut donc particulièrement protéger ces zones quand on court en hiver. En fonction du niveau d’intensité et de la température, tu peux porter un bonnet, un bandeau, un tour de cou ou des gants dès que tu vois ton souffle se glacer. En règle générale, c’est une bonne chose d’avoir un peu froid quand tu t’élances afin de ne pas surchauffer au bout de quelques minutes.

Utiliser le système de trois couches sur la partie supérieure du corps aide le microclimat corporel à s’ajuster aux conditions extérieures. Un sous-vêtement technique peut se suffire à lui-même, mais dès que tu commences à ressentir la fraîcheur, enfile un t-shirt technique à manches longues. Si tu mises sur une polaire comme couche intermédiaire avec un coupe-vent imperméable par-dessus, tu seras paré·e pour lutter contre le froid. Astuce de pro : emporte toujours une veste plus chaude à enfiler quand tu fais des pauses.

Au niveau des jambes, oublie ton short ou ton collant de running classique et opte pour un vêtement plus isolant, surtout s’il neige.

Autre point important : si tu décides d’aller courir en hiver alors qu’il fait nuit, porte des vêtements réfléchissants ainsi qu’une lampe frontale afin de rester bien visible pendant cette période où les jours raccourcissent.

Comme pour les autres activités, ta première couche doit être confortable, évacuer la transpiration de ta peau et aider à réguler ta température corporelle afin de te garder à l’aise et au sec, quelle que soit la météo. Il est judicieux d’éviter le coton, car il n’est pas totalement respirant et sèche lentement. À la place, nous te recommandons des fibres synthétiques, de la laine mérinos, ou même des tissus mélangés qui combinent leurs atouts. Astuce pour les femmes : les brassières de sport sont des alliées de choix pour tes randonnées grâce au confort et au maintien qu’elles procurent.

Selon la météo et le niveau d’intensité, tourne-toi vers une softshell légère ou une polaire fine comme couche intermédiaire. Elles te garderont au chaud si besoin et se glisseront facilement dans ton sac à dos quand tu commences à avoir trop chaud.

Pour ce qui est de la couche extérieure, il est important de porter une veste qui te protégera du vent et de la pluie, car la météo peut changer en un clin d’œil, surtout à haute altitude.

Enfin, la question que tu te poses sûrement : manches courtes ou manches longues pour randonner ? Tout dépend bien évidemment de la saison, des conditions météo et de ta sensibilité à la chaleur et au froid. Portés sous une veste, les hauts à manches longues évacuent mieux l’humidité de ta peau et sont plus confortables.

Si tu recherches une veste ou un pantalon pour tes activités en extérieur, tu tomberas à coup sûr sur les termes « imperméable », « résistant à l’eau » et « déperlant ». Bien qu’ils semblent similaires, il y a une grande différence entre rentrer chez soi sec ou trempé de la tête aux pieds. Les tissus imperméables ne laissent pénétrer aucune humidité, peu importe l’intensité et la durée de l’averse. Les vêtements déperlants et résistants à l’eau, quant à eux, empêchent l’eau de pénétrer pendant un certain temps. Les coupe-vents et les doudounes dotés de ces deux dernières propriétés sont généralement respirants mais peuvent vite devenir désagréablement humides lorsqu’il pleut beaucoup ou longtemps.

Les choses se compliquent si tu prévois de transpirer sous la pluie, en courant par exemple. Si c’est le cas, il te faut une matière à la fois imperméable et respirante, comme notre tissu Dual Dry. Il évacue la transpiration tout en te protégeant de la pluie. Pour t’assurer de l’imperméabilité totale des équipements outdoor comme les vestes et les sacs à dos, vérifie les coutures. Les coutures contrecollées ou thermocollées empêchent l’eau de pénétrer par les petits trous causés par les coutures. Associé à une membrane imperméable et respirante, le tissu ne laisse rien passer, même lors des averses les plus intenses, pour te garder au sec quand tu t’entraines.

La taille dépend en partie de la coupe. ODLO propose six coupes différentes :
 

  • Slim : coupe très près du corps. Pour une coupe plus ample, nous te suggérons de choisir une taille au-dessus.
  • Ajustée : coupe près du corps, mais légèrement plus décontractée que nos articles slim.
  • Athlétique : légèrement ajustée.
  • Standard : coupe droite ample.
  • Casual : coupe décontractée.
  • Compression : coupe ultra-ajustée, conçue pour améliorer les performances

Nos produits sont disponibles dans des tailles allant du XXS au XXL. Consulte notre guide des tailles pour trouver la coupe et les mesures correspondantes. Tu peux aussi jeter un œil à notre calculateur de taille pour plus de précision. Clique sur « Quelle est ma taille ? » sur la page produit et saisis ta taille, ton poids et ton âge pour découvrir la taille qui te convient le mieux.

Compose ta tenue en trois couches.

Première couche ou sous-vêtement technique 

Cette couche portée à même la peau régule la température corporelle et évacue l’humidité afin de te garder au sec. Confectionnés à partir de fibres techniques et de matières innovantes, nos sous-vêtements techniques Performance assurent une liberté de mouvement optimale.

Trouve le sous-vêtement qui te convient dans notre guide des sous-vêtements.

Première couche ou sous-vêtement technique
Couche intermédiaire

Couche intermédiaire

Les hauts et vestes sans manches intermédiaires sont souvent réalisés à partir de tissus légers qui conservent la chaleur corporelle et te gardent au chaud. Ils sont également perméables afin de laisser l’humidité s’échapper depuis la première couche vers l’extérieur afin de sécher plus rapidement.

Couche intermédiaire

Les hauts et vestes sans manches intermédiaires sont souvent réalisés à partir de tissus légers qui conservent la chaleur corporelle et te gardent au chaud. Ils sont également perméables afin de laisser l’humidité s’échapper depuis la première couche vers l’extérieur afin de sécher plus rapidement.

Couche intermédiaire

Couche extérieure

La couche extérieure est une barrière contre les éléments : elle te protège contre la pluie, le vent et le froid afin que les caprices de la météo n’entravent pas tes plans. Les tissus respirants évacuent l’excès de chaleur et d’humidité pour te garder au sec et éviter que tu ne surchauffes.


Consulte notre guide des vestes pour en savoir plus sur la couche extérieure. 

Couche extérieure
Accessoires

Accessoires

C’est bien connu : les détails font toute la différence. Et c’est le cas quand il s’agit de choisir un équipement adapté à tes activités outdoor. Pour t’accompagner au mieux dans tes aventures, nos tours de cou, bonnets et gants bénéficient de propriétés isolantes pour optimiser ton confort et ta liberté de mouvement.

Accessoires

C’est bien connu : les détails font toute la différence. Et c’est le cas quand il s’agit de choisir un équipement adapté à tes activités outdoor. Pour t’accompagner au mieux dans tes aventures, nos tours de cou, bonnets et gants bénéficient de propriétés isolantes pour optimiser ton confort et ta liberté de mouvement.

Accessoires

Articles les plus populaires